Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>
Back
Quel avenir pour le Women’s Forum ?

Quel avenir pour le Women’s Forum ?

Un rapprochement se met en place entre le "Davos des femmes", filiale de Publicis, et l’Institut de l’Economie Positive de Jacques Attali, qui organise aussi des forums. Sa présidente exécutive, Audrey Tcherkoff, devient directrice générale du Women’s Forum.

Article paru dans Challenges le 26.04.2021 par Anne-Marie Rocco

Photo : Présidente exécutive de la fondation Positive Planet, Audrey Tcherkoff prend la direction générale du Women's Forum

Publicis Groupe, la maison mère du Women’s Forum for the Economy and Society, a annoncé ce lundi 26 avril un rapprochement entre le "Davos des femmes" et l’Institut de l’Economie Positive. Créé en 2018 par la Fondation Positive Planet de Jacques Attali, ce think-tank a notamment pour spécialité de calculer la positivité, c’est-à-dire l’impact à long terme, d’une action, d’un investissement ou d’une décision politique. Il a également remis des rapports au président de la République et organise des forums en France et à l’international. Quelle forme prendra cette alliance surprise, qui intervient en plein milieu d'une crise sanitaire qui remet en cause l'équilibre des organisateurs d'événements ?

Pour l’heure, en attendant peut-être que le projet prenne une allure plus précise, la seule conséquence concrète semble être un changement de gouvernance à la tête du Women’s Forum. Présidente exécutive de l’Institut de l’Economie Positive, Audrey Tcherkoff devient également directrice générale de la filiale de Publicis, tandis qu’Anne-Gabrielle Heilbronner, membre du directoire de Publicis Groupe, reste à son poste de présidente.

Deux hommes d'influence à la manoeuvre

L’actuelle directrice générale, Chiara Corazza, sera nommée déléguée spéciale du Women’s Forum pour le G7 et le G20. L’organisation de forums spécifiques avant ces grands rendez-vous internationaux, pour débattre des sujets qui y seront discutés et présenter leurs propositions aux dirigeants politiques, fait en effet partie des nombreuses initiatives lancées par Chiara Corazza depuis 2017, date de sa nomination. Or, l’Institut de l’Economie Positive se livre aussi à ce genre d’exercice. Est-ce ce qui a poussé Maurice Lévy, le président de Publicis, et Jacques Attali, deux hommes de grande influence, à négocier un tel rapprochement ?

Cette décision représente en tout cas un tournant pour le Women’s Forum, un événement fait par des femmes pour d'autres femmes. Créé en 2005 par Aude de Thuin et un groupe de femmes dirigeantes, il avait pour objectif de faire entendre la voix des femmes qui n’étaient jamais invitées à s’exprimer publiquement, y compris au Forum économique mondial de Davos, d’où ce terme de "Davos des femmes", mi-sérieux, mi-ironique. Après son rachat par Publicis, en 2009, plusieurs dirigeantes se sont succédé à la tête du Women’s Forum : Véronique Morali, Clara Gaymard, Chiara Corazza.

Revirement de carrière

Audrey Tcherkoff, qui prend le relais, a été recrutée en 2016 comme vice-présidente exécutive par la fondation Positive Planet, pour prendre en main l’organisation des Forums d’économie positive. Un revirement de carrière pour celle qui venait de passer plusieurs années dans la mode et l’industrie du luxe, notamment dans les pays du Golfe dans la culture des perles. "Le commerce de bijoux marchait très bien ! Mais j’ai eu envie de mettre mon savoir au service d’autre chose", expliquait-elle à Challenges en 2018, en amont d’un forum d’économie positive. Dans la perspective d’un G20 qui devait se tenir en Argentine, elle venait de récolter quelques dizaines de milliers de contributions citoyennes et d’une cinquantaine d’experts pour une meilleure planète, avec 20 propositions à la clé. Comme toutes celles qui l'ont précédée à la direction du Women's Forum, elle a l'ambition de changer le monde. Mais sa stratégie pour le "Davos des femmes" n'est pas encore connue.

Photo : Présidente exécutive de la fondation Positive Planet, Audrey Tcherkoff prend la direction générale du Women's Forum

Read more blog posts on these topics:
mixité gender balance leadership
See also
Gender Balance Ambassador: Xavier Delaunay

Gender Balance Ambassador: Xavier Delaunay

J’ai 58 ans, (re)marié, père de 3 enfants, né à Nantes puis ayant vécu à Paris, puis 10 ans en...

October 9, 2020
Gender Balance, Women & Men who move the lines

Gender Balance, Women & Men who move the lines

During the recent Congress, PWN Paris launched a new initiative: “Mixte ton Entreprise”.The...

October 12, 2020
The first international label for inclusive AI

The first international label for inclusive AI

Last September Arborus Endowement Fund - an association which aims to achieve gender equality...

September 13, 2020
Partner Club : Managing Parenting at work

Partner Club : Managing Parenting at work

We were delighted to welcome those of you who could join us online on Friday, 11 September for...

September 18, 2020
APPEL A TEMOIN

APPEL A TEMOIN

PWN Paris lancera le 16 mars prochain ( ou 17 - date à confirmer ) le premier évènement du...

January 7, 2021
Launch of the SWinG Mentorship Programme

Launch of the SWinG Mentorship Programme

The weekend of 8-10 November saw the first gathering of the candidates selected to participate...

October 11, 2019