Menu icoMenu232Dark icoCross32Dark
<
>
Back
Interview de Françoise Derolez et Marie-Laetitia Gourdin

Interview de Françoise Derolez et Marie-Laetitia Gourdin

C'est avec beaucoup d'émotion et une immense gratitude que nous tenons à remercier Françoise Derolez et Marie-Laetitia Gourdin pour ces années de co-présidence de PWN Paris.

Françoise Derolez fut co-présidente de PWN Paris de 2015 à 2019 avec Cécile Bernheim puis avec Marie-Laetitia Gourdin de 2019 à 2022.

Françoise, Marie-Laetitia, pouvez-vous nous résumer votre parcours professionnel

FD : Après un parcours de plus de 20 ans dans des entreprises majeures de l’IT, j’ai rejoint au printemps dernier le groupe Grant Alexander, spécialiste du recrutement et du management de transition. J’y suis extrêmement heureuse car c’est pour moi l’occasion de répondre aux questions des directions d’entreprises sur les enjeux de la mixité et plus largement de la RSE. Ce sont des enjeux de compétitivité et d’innovation, de multiples études le mettent en avant, le monde bouge, il nous faut désormais passer à la phase très concrète, la récente loi Rixain sur les quotas dans les Comex en est le reflet.

MLG : Depuis presque 15 ans, je travaille dans le domaine des affaires publiques et de la communication. J'ai une expérience multiple, du secteur public et privé, en France et à l'international. J'ai développé progressivement une forte expertise des sujets de l'énergie et du développement durable qui sont au coeur de mon métier, de mes convictions et de mon engagement personnel.

Retour sur votre engagement au sein de PWN Paris ?

FD : Je suis engagée pour la mixité depuis de nombreuses années, en 2005 j’ai lancé le réseau Connected Women in IT, puis rejoint PWN en tant que secrétaire générale puis de co-présidente, poste occupé depuis 2015. La mixité est une évidence pour moi, dès ma prise de fonction aux côtés de Cécile Bernheim, il nous a semblé évident d’ouvrir le réseau aux hommes en tant que membres. C’est ensemble que nous évoluons et bâtissons le présent et le futur de nos entreprises et de notre société. Trois mandats successifs où j’ai pu travaillé auprès de bénévoles engagé.es, d’hommes et de femmes convaincu.es qu’il faut encore progresser sur le thème de la gouvernance, d’une gouvernance partagée. Toutes ensemble, nous avons fait évolué le réseau, en lui apportant une solidité financière, un ancrage et un rayonnement fort, la crise sanitaire nous a forcé à être imaginatives, encore plus concrètes, à proposer une offre phygitale très appréciée, des thèmes nouveaux, des propositions innovantes pour faire bouger les lignes. Notre engagement auprès de 2GAP – Gender and Governance Action Plateform – en est le reflet.

MLG : J'ai connu le réseau une première fois en 2014 grâce à une recommandation d'une collègue de l'Agence internationale de l'énergie. À l'époque, j'étais encore jeune dans mon parcours professionnel et je n'ai pas compris l'intérêt de l'association qui était à l'époque davantage tournée vers les femmes dirigeantes. Puis fin 2017, alors que j'étais en transition professionnelle je me suis rapprochée du réseau. Je me souviens d'un événement qui a marqué mon souhait de m'y engager : une conférence organisée à l'Ambassade britannique à l'occasion du 8 mars 2018, très inspirante, où je me suis dit : je veux m'engager pour PWN Paris. J'ai commencé par me rapprocher d'Evgenia Rouault, la VP Partnerships de l'époque, et j'ai rejoint son équipe. Puis il y a eu une élection partielle du board où je me suis présentée au poste de VP Entreprenership mais je n'ai pas été élue. Là, Françoise s'est rapprochée de moi pour me proposer quelques semaines plus tard d'être cooptée pour le poste de VP Membership, car la personne qui tenait ce poste venait d'être mutée à Marseille. J'ai accepté le challenge et ai donc rejoins le board à l'été 2018. C'était très enthousiasmant de travailler à développer l'attractivité du réseau. Je suis fière du travail que j'ai accompli avec mon équipe, avec notamment le lancement des welcome cocktails mensuels à l'Hôtel de l'Industrie et d'avoir incubé deux programmes clefs toujours très actifs aujourd'hui dans le pilier Share : international hub et young talents. Après avoir occupé ce poste 1,5 ans, et grâce à la proximité de vision que je partageais avec Françoise, nous nous sommes présentées toutes les deux au poste de co-présidentes et avons été élues en décembre 2019 pour 2 ans, incarnant le pont de deux générations de femmes engagées pour la mixité et le leadership féminin.

Quelles sont les 3 réalisations pendant votre mandat de Co-présidente de PWN Paris, dont vous êtes la plus fière ?

FD : Comme évoqué précédemment, l’ouverture aux hommes en tant que membres a été la réalisation la plus transformationnelle pour PWN Paris, c’est ce qui nous a amené à œuvrer auprès de Marie-Pierre Rixain, à faire des propositions pour l’élaboration de la loi sur les quotas dans les Comex, c’est une progression indéniable même si c’est encore perfectible. Nous avions, il y a 10 ans été très proches de Marie-Jo Zimmermann pour la féminisation des conseils d’administration. Nous sommes dans cette continuité et dans cette volonté de progression d’une gouvernance partagée, d’un leadership féminin plus reconnu et effectif.

La seconde réalisation est la signature de la charte internationale pour une intelligence artificielle inclusive, projet mené par Cristina Lunghi d’Arborus en partenariat avec Orange, partenaire de PWN Paris. C’est une action majeure dans le sens où nous devons être tous et toutes vigilants afin de ne pas faire perdurer les inégalités. L’intelligence artificielle est un formidable levier de développement, de progrès dans les domaines de l’éducation, de la santé, de l’environnement, de l’industrie et est une opportunité pour réduire les inégalités.

La troisième réalisation c’est d’avoir œuvrer pendant ces sept années à faire de ce réseau une réelle pépite de vitalité, de bien être pour nos membres, une source de renouveau, d’enthousiasme où chacun, chacune trouve à travers les conférences, rencontres, ateliers, l’inspiration pour aller plus loin, avoir l’audace d’investir de nouveaux horizons, d’oser embrasser de nouveaux sujets pour s’épanouir et s’investir.

MLG : La première, c'est d'avoir mené avec Isabelle Lange, Marie-Laure Dauchez et l'ensemble du board la réflexion et la réalisation de la raison d'être de PWN Paris qui a été présentée lors du Congrès d'octobre 2021 collectivement (c'etait d'ailleurs un moment fort). Il était très important de donner une nouvelle impulsion, une nouvelle vision pour le réseau, pour les 25 ans à venir.

La deuxième, c'est d'avoir tenu le cap avec Françoise et le board sur 2 années de mandat où l'association a dû faire face aux conséquences de la crise sanitaire. Ce n'était pas naturel pour un réseau professionnel de passer d'un modèle d'événements networking en "présentiel" au tout virtuel durant des mois... on l'a fait grâce à l'ingéniosité et l'engagement de nos VP et nos bénévoles et grâce à la fidélité de nos membres.

La troisième, c'est d'avoir porté le réseau sur une autre dimension en terme d'influence auprès du politique et des médias. Je suis fière d'avoir porté nos messages avec Françoise auprès du gouvernement, des parlementaires et de la presse, notamment avec 2GAP. Je sais que notre engagement a compté dans les travaux pour la loi Rixain adoptée récemment.

Quel est votre meilleur souvenir au sein de PWN Paris ?

FD : L’ambiance, le partage, les initiatives, l’intelligence des propositions sont l’ADN du réseau PWN Paris, n’oublions pas que le réseau PWN est né à Paris il y a 25 ans, que ce réseau est toujours aussi innovant, et contribue à faire évoluer la société. PWN Paris est un réseau unique parce qu’il réunit des membres issus de multiples secteurs économiques, privés et publics, un écosystème riche, en constante évolution porteur de progrès.

MLG : Il y en a tellement ! Mais je pense à l'intensité de l'échange avec Gabriela Ramos, qui est venue à l'un de nos Speakers dinners au Sénat lorsqu'elle était encore Chief of staff et Sherpa de l'OCDE auprès d'Angel Gurria. Une femme inspirante et humble.

Pourquoi vous êtes- vous intéressées aux questions de leadership féminin ?

FD : C’est une évidence, l’égalité, la parité, la diversité, le respect, l’ouverture font partie de mes valeurs, m’engager au sein du réseau PWN m’a permis d’exprimer tout cela à travers de nombreux projets et initiatives.

MLG : Tout simplement parce qu'en tant que femme je suis très consciente de nos biais cognitifs (comme le syndrôme de première de classe) et des limites réelles auxquelles on fait toutes face à un moment de notre carrière (comme le plafond de verre ou le plancher collant). J'ai voulu m'engager pour contribuer à changer les choses pour moi même et pour les femmes.

Les femmes et hommes, qui vous inspirent aujourd’hui ?

FD : Des personnalités charismatiques comme Nelson Mandela ou Christine Lagarde qui représentent la quintessence de l’engagement et du leadership et plus près de moi, l’ensemble des vice-présidentes qui m’ont accompagnée pendant ces sept ans, je les remercie pour leur écoute, leur capacité à faire bouger les lignes, leurs initiatives, la force de leurs projets.

MLG : La PDG de mon entreprise Vattenfall, Anna Borg, une femme forte et influente du secteur de l'énergie en Europe et dans le monde, qui porte l'ambition d'un monde libéré des énergies fossiles d'ici une génération et qui dirige une société fortement engagée sur le sujet de la diversité et l'inclusion.

Un mantra que vous vous répétez ?

FD : Un seul mot : Ensemble

MLG : Être soi-même et s'engager pour ce à quoi l'on croit.

Un conseil à donner aux membres de PWN Paris ?

FD : Participez, osez, c’est le moment !

MLG : Osez !

Que souhaitez vous à PWN pour les années à venir ?

FD : Je suis très confiante, PWN Paris saura trouver les clés de réussite pour rayonner encore plus fort, les comités sont composés de bénévoles très investi.es, c’est la force de ce réseau.

MLG : Je souhaite que PWN Paris continue pendant encore très longtemps sa mission fondamentale : soutenir le leadership des femmes et promouvoir la mixité dans la société. Je lui souhaite de continuer d'innover et de s'appuyer sur la génération future qui est engagée et qui incarne les futurs managers de demain.

Quels sont vos nouveaux projets/engagements ?

FD : Je viens de lancer avec Béatrice Couairon et Kadia Moisson un Think Tank Le Cercle pour investir le champ des 17 objectifs de développement durable et œuvrer encore plus largement à un monde plus égalitaire et respectueux. A suivre !

MLG : Depuis l'été 2021, j'ai rejoint le Conseil d'administration du Comité 21, au titre du Collège citoyens. C'est une association engagée pour la promotion et la mise en œuvre des objectifs de développement durable des nations unies dans les différents segments de la société : entreprises, collectivités, universités et écoles, associations et citoyens.

Merci Françoise, Merci Marie-Laetitia !

.

A l'occasion de la fin de son mandat, Françoise Derolez nous a adressé un message vidéo pour les membres et partenaires du réseau ici.

.

Read more blog posts on these topics:
inspiring stories volunteers share develop inspire network mixité gender balance leadership
See also
Featured Member: Corinne Bérenguer

Featured Member: Corinne Bérenguer

Je suis ravie de l’opportunité qui m’est donnée de témoigner de mon attachement et de mon...

June 12, 2020
Gender Balance Ambassador: Marco Maggiorotto

Gender Balance Ambassador: Marco Maggiorotto

Après des études d’économie et de marketing entre la France et l’Italie Marco Maggiorotto a...

June 11, 2020
Laurence Constant, Fondatrice de Construis ton futur

Laurence Constant, Fondatrice de Construis ton futur

Quand Anna m’a demandé de témoigner ce mois-ci dans la rubrique Inspirational Stories, passés...

April 6, 2020
Valeria Bini

Valeria Bini

My name is Valeria Bini, I am italian and I love international environments, meeting and working...

February 20, 2020
Corinne Albert, CEO Art.Lux and Founder of Mom to Mom

Corinne Albert, CEO Art.Lux and Founder of Mom to Mom

I really enjoy being an active member of PWN Paris since I joined in 2013. I love this great...

January 27, 2020
Teddy Dewitte, Directeur Général Délégué de Flornoy

Teddy Dewitte, Directeur Général Délégué de Flornoy

Je suis Directeur Général Délégué de FLORNOY, une société de gestion d’actifs en France et en...

April 6, 2020